Accueil > Gamme Motos  > Routières > BANDIT 1250S

BANDIT 1250S
Photo moto

  logo existe en 34 ch    logo garantie 2 ans    logo nouveauté
Bandit 1250 S : Au-delà des frontières.

PRÉSENTATION

Depuis dix ans déjà, la « grosse » Bandit invite à rouler jusqu’au bout du monde grâce au confort et à la protection qu’elle offre à son pilote et à son passager. Le tout nouveau moteur dont elle bénéficie cette année ne peut que rendre plus violente encore l’envie d’en saisir le guidon pour rouler loin, encore plus loin, toujours plus loin.

MOTORISATION

La nouvelle Bandit 1250S échange en effet son bloc 1157 cm3 à refroidissement SACS mixte air/huile pour un tout nouveau quatre cylindres en ligne de 1255 cm3 à refroidissement liquide et injection électronique qui, tout en répondant aux normes anti-pollution Euro III, lui permet d’augmenter son redoutable potentiel. Conjuguée à l’augmentation de cylindrée et à la course plus longue des pistons, la rampe d’injection à double papillon qui remplace les carburateurs de la version précédente permet en effet à la nouvelle Bandit1250S de gagner en couple et en caractère, et de se montrer encore plus souple, encore plus performante, tout en étant plus sobre. Afin de rester aussi abordable que sa devancière, la nouvelle Bandit1250S en reprend la partie-cycle dont les caractéristiques reconnues en terme de vivacité et de précision sont cependant revues à la hausse grâce à un cadre rigidifié de 10% par des tubes inférieurs au diamètre majoré.

PARTIE CYCLE

A la protection et au confort apporté par le semi-carénage développé en soufflerie, s’ajoutent des suspensions qui effacent radicalement toutes les irrégularités de la chaussée. La selle réglable sur deux positions permet à tous les gabarits de trouver une position de conduite idéale. De plus, le moteur plus étroit a permis d’affiner l’avant de la selle, permettant ainsi de poser plus facilement les pieds au sol.

De quoi faire d’une infatigable grande routière, une machine parfaitement utilisable au quotidien. Vous avez dit polyvalence ?

La Légende continue.